Semaine Sainte et Pâques 2020



Vu la propagation du virus COVID-19, il n’y aura pas de messes pour un temps indéterminé. La publication du feuillet paroissial est en conséquence suspendue, et nos confirmations prévu pour le 18 avril seront reportée pour une date ultérieure. Aussi, notre prochain parcours ALPHA, qui aurait du commencer le 16 avril est annuler. On espère recommencer à l'automne. Finalement, la Semaine Sainte (5 - 11 avril), et Pâques (12 avril), cette année seront vécu d'une autre manière (PDF).


La tempête (blog: 17 mars) continue mes frères et soeurs. Je trouve ça difficile aussi. Mais faisons attention, et courage et confiance! #cavabienaller




Voici notre archevêque cette semaine:


En ces jours où nous sommes privés de la messe publique, nous faisons l’expérience d’un « jeûne » eucharistique. Dans ses écrits, le Pape Benoît XVI nous livre une pensée inédite sur une ancienne tradition de l’Église de ne pas communier le Vendredi Saint. Il rapporta également qu’à l’approche de sa mort, saint Augustin entreprit des pénitences pour ses péchés et fit un jeûne eucharistique afin de s’identifier aux pécheurs qui ne pouvaient pas recevoir la Sainte Communion. « Augustin désirait rencontrer le Seigneur avec l’humilité de ceux qui ont faim et soif de justice, à l’exemple de celui qui est Juste et Miséricordieux… »

Le Saint Père nous invite aussi durant cette tempête de nous appuyer sur la prière! Je vous invite de le lire son homélie d'aujourd'hui au complet. À la fin, le Pape présentant le Saint-Sacrement pour la bénédiction Urbi et Orbi, sur le parvis de la basilique Saint-Pierre, entre le crucifix de saint Marcel et l'icône de la Vierge "Salus Populi Romani".".


La tempête démasque notre vulnérabilité et révèle ces sécurités, fausses et superflues, avec lesquelles nous avons construit nos agendas, nos projets, nos habitudes et priorités. Elle nous démontre comment nous avons laissé endormi et abandonné ce qui alimente, soutient et donne force à notre vie ainsi qu’à notre communauté. La tempête révèle toutes les intentions d’ “emballer” et d’oublier ce qui a nourri l’âme de nos peuples, toutes ces tentatives d’anesthésier avec des habitudes apparemment “salvatrices”, incapables de faire appel à nos racines et d’évoquer la mémoire de nos anciens, en nous privant ainsi de l’immunité nécessaire pour affronter l’adversité.

Finalement, dans les semaines à venir, notre archevêque de nouveau nous encourage ...


d’accepter le sacrifice spirituel d’être à la fois privés de l’Eucharistie et de la Confession, en esprit d’offrande pour la fin de la progression du Coronavirus, pour la guérison de ceux qui l’ont contracté, et pour fortifier ceux qui procurent des soins aux affligés. Que notre présent jeûne eucharistique nous rapproche de notre Seigneur et inculque en nous une faim intense et une appréciation renouvelée pour le Très-Saint Sacrement.

Que Dieu vous bénisse, et Marie vous protège.

union de prière,

- jonathan





80 vues2 commentaires

613.764.2966

718, rue Principale, CP129, Casselman, On, K0A 1M0

©2020 by Paroisses St-Albert et Ste-Euphémie. Proudly created with Wix.com