7e DIMANCHE DE P QUES (16 MAI 2021)


MOT D’ACCUEIL


Nous imaginons souvent l’ascension de Jésus comme son départ de notre monde. Pourtant, il est avec nous plus que jamais, comme il nous l’a promis : « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux.» Reconnaissons sa présence dans notre rassemblement où nous puiserons des forces pour notre départ missionnaire.



Le Seigneur Jésus est monté au ciel et, pourtant, il demeure présent et vivant au milieu de nous. Tout au long de notre célébration, reconnaissons sa présence dans l’assemblée que nous formons, dans la parole proclamée et le pain partagé.



Alléluia. Alléluia. Je ne vous laisserai pas orphelins, dit le Seigneur ; je reviens vers vous, et votre cœur se réjouira. Alléluia. (Jn 14, 18 ; 16, 22)

LE DÉPART DES DISCIPLES


Pour que leur enfant puisse faire ses premiers pas, les parents s’éloignent de lui, tout en étant toujours bien présents et attentifs. De façon semblable, le Seigneur Jésus quitte ses disciples pour qu’ils puissent se mettre en marche vers le monde à évangéliser. Il leur donne de l’espace pour qu’ils se tiennent debout. Il se fait discret pour leur donner l’occasion de prendre la parole et de s’engager dans des ministères. Loin de les abandonner, le Ressuscité travaille avec eux et appuie leurs paroles par des signes étonnants comme chasser des démons, parler de nouvelles langues et guérir des malades. Les disciples poursuivent donc les activités du ministère de Jésus. C’est à la suite de l’ascension qu’ils se mettent à parler de lui et de son œuvre, non seulement à Jérusalem mais dans les principales villes de l’Empire romain. Ils vivent de nouveaux commencements, ils entreprennent leur mission et mettent leur créativité au service de la Bonne Nouvelle avec l’aide de l’Esprit Saint. Ainsi s’accomplit la parole de Jésus, lors de son dernier repas: « Il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous; mais si je pars, je vous l’enverrai.» (Jean 16, 7)


L’eucharistie que nous célébrons nous unit de façon spéciale à celui qui « est monté au ciel pour nous rendre participants de sa divinité » (préface de l’Ascension II). Depuis l’ascension, nous sommes pas laissés à nous-mêmes, puisque le Seigneur Jésus est toujours avec nous par le don de l’Esprit et nous communique l’audace d'être ses témoins, ici et maintenant.


Référence: Vie liturgique


La foi serait-elle donc d’abord une relation d’amitié? Essayons d’y voir plus clair


L’AMITIÉ EST UN DON


L’amitié est un don de deux manières. D’abord, elle n’est pas planifiée. Elle survient dans notre vie comme quelque chose d’inattendu et de d'immérité. Ensuite, l’amitié est un don mutuel, d’abord de ce que nous sommes, et souvent de ce que nous possédons.


Les personnes qui ont vécu une conversion subite, comme Paul Claudel, André Frossard ou Brigitte Bédard (J’étais incapable d’aimer, Novalis, 2019) en témoignent comme d’une rencontre inattendue et comme le don d’une relation : Dieu s’invite dans ma vie et m’invite dans la sienne. Cela n’est ni programmé ni mérité.


L’AMITIÉ EST UNE RELATION LIBRE


Saint Jean, dans son évangile, raconte ceci: « À partir de ce moment, beaucoup de ses disciples s’en retournèrent et cessèrent de l’accompagner. Alors Jésus dit aux Douze : ’’ Voulez-vous partir, vous aussi’’ ? « (6, 66-67) Le Christ ne veut pas d’une relation basée sur la pitié, la peur ou la contrainte. L’amitié vraie se bâtit dans la liberté.


L’AMITIÉ EST SOURCE DE JOIE


« Il n’est pas bon que l’homme soit seul », affirme Dieu dans le récit de la création (Genèse 2, 18). Cela est vrai de tout être humain: on a besoin de communion, que ce soit en couple, en amitié ou dans le réseau familial. Annonçant sa résurrection à ses disciples, Jésus affirme : « Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre coeur se réjouira, et votre joie, personne ne vous l'enlèvera. » (Jean 16, 22) À cause de l’amitié qui les lie, l’absence de Jésus est source de peine pour les disciples, mais sa présence est source de joie. Dans ses lettres à son confesseur, mère Teresa témoigne de sa joie à goûter la présence de Jésus, mais aussi de sa souffrance lorsque le sentiment de cette présence disparaît.


L’AMITIÉ EST FÉCONDE


L’amitié vraie n’est pas repli sur soi, bien évidemment. Au contraire, elle génère une ouverture aux autres. Cela est particulièrement vrai de notre amitié aux autres. Cela est particulièrement vrai de notre amitié avec le Christ: si elle est authentique, elle va nous pousser vers les autres. Qu’on pense à Charles de Foucauld ou, plus près de nous, à Marguerite Bourgeoys ou au frère André, ce sont là des témoins de la fécondité qu’apporte l’amitié avec le Christ.


Chaque eucharistie est le signe de l’amitié profonde du Christ pour nous: il se donne à nous tout entier, dans sa parole et dans son corps. Il nourrit et raffermit les liens qui nous unissent à lui. En fait, il nous donne tout, même la réponse que nous pouvons offrir à son amitié.


Source: Vie liturgique.

ANNONCES

1) Le tirage de la Loterie pour le samedi 8 mai 2021 a donné comme gagnant(e) Martial Levac avec le billet #168.


2) On débute aujourd’hui la Neuvaine pour la fête de la Pentecôte.

OBJECTIF-VIE - LES BIENFAITS D’UN DÉPART

  • Je fais tout pour être sur la ligne de départ des témoins de l’Évangile, même s’il m'arrive de penser que j’en suis incapable.

  • Je prends des initiatives pour rencontrer des voisins, des collègues ou des membres de ma famille afin de leur témoigner mon amour et ma foi en Jésus ressuscité.

Messe aux intentions de:

Le samedi 15 mai MESSE DOMINICALE ANTICIPÉE

É 16h

✞ Pour les prêtres au purgatoire / Claudette Gamache

✞ Jeannette De Guire / La succession

✞ Clothilde Bergeron / Famille Nemorin

✞ Jacques Richer / La succession

✞ Pierre Huneault / Famille et amis

Le dimanche 16 mai ASCENSION DU SEIGNEUR

É 11h

✞ Alexis Racine / Ghislaine Richer et la famille

✞ Émilien et Laurette Laflèche / Leur fils Gérard et Claudette Laflèche

✞ Aline Berlinguette / Soeur Marie Berlinguette

✞ Jean-Claude Dicaire / Famille et ami

Le mercredi 19 mai

É 9h

✞ Jacques Richer / La succession


Le jeudi 20 mai

É 9h

✞ Blanche Brabant / Famille et amis


Le vendredi 21 mai

É 9h

✞ Aux intentions des paroissiens / Votre curé

Le samedi 22 mai MESSE DOMINICALE ANTICIPÉE

É 16h

✞ Laurette Marie Dunn / Son époux Roger Dunn

Le dimanche 23 mai DIMANCHE DE LA PENTECÔTE

É 11h

✞ Rachelle Laplante / Jacqueline Couillard

✞ Albert Denis / Famille et amis


Prière à l'Esprit Saint


Esprit du Seigneur,

Viens me donner ton souffle de vie,

Car en moi, tout est triste, tout est mort.

Il m'arrive des fois de manquer de souffle,

Je ne sais pas avancer, où aller,

Je ne sais pas quoi faire,

Je ne sais te prier.

Viens souffler dans les voiles de ma vie,

Surtout, donne-moi un cœur

Qui déborde de courage et d'audace.

Donne-moi un cœur capable d'aimer.

Donne-moi l'intelligence pour te comprendre.

Aujourd'hui, j'ai perdu ma foi d'enfant.

Tout me paraît mêlé, compliqué, difficile.

Donne-moi l'intelligence de ta parole.

Viens enlever mes doutes,

Tout ce qui me cache ton visage si beau.

Donne-moi la force de m'engager

Dans mon propre milieu.

Il y a tellement de souffrances, de blessés.

Donne-moi ta paix et ta joie

Pour que ma vie se déroule en beauté et en bonté.

Je ne te demande pas d'agir à ma place.

J'ai surtout besoin d'un visage qui m'entraîne.

J'aimerais entendre, moi aussi, cette parole

Qui a remué les apôtres:

"Ne crains pas... je suis là."

Esprit Saint, souffle de Dieu,

pousse dans mes voiles.

Amen.


Guide du pèler


34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout